Collège Romain ROLLAND
Collège Romain ROLLAND
Clichy-sous-Bois
Site de l'académie de Créteil

Accueil > Les projets > Jeux Olympiques à Tokyo > Japon Fun Fact n°4

Japon Fun Fact n°4

dimanche 23 février 2020 par Administrator

Le Pays n’a quasiment pas de vol.

La plupart d’entre nous sont persuadés que nous ne devrions jamais laisser nos affaires sans surveillance, en particulier dans les lieux publics.

Cela fait vraiment un choc d’entrer dans un café japonais animé et de voir des sacs et des ordinateurs portables coûteux sur les tables, tandis que leurs propriétaires sont en train de commander de la nourriture ou sont aux toilettes.

Ensuite, dans les métros, vous pourriez voir des gens avec leurs sacs à dos grands ouverts, exposant leurs téléphones et leurs portefeuilles. Et pourtant, personne n’a peur des pickpockets.

Comment cela se fait-il ?

L’un des faits les plus intéressants sur le Japon est qu’il n’y a pratiquement pas de crime là-bas, en particulier le vol. En 2017, la criminalité a atteint un niveau record avec seulement 915 111 cas enregistrés dans tout le Japon. En particulier, le nombre de vols a continué de baisser fortement chaque année. Les Japonais sont ceux qui se sentent le plus en sécurité dans leur pays, après les Singapouriens.

Il y a quelques facteurs qui expliquent ce phénomène curieux.

Premièrement, le Japon a une force de police efficace : vous verrez des postes de police « koban » partout, ce qui permet un contact facile avec les forces de l’ordre. Les sanctions sont relativement sévères pour quelque chose comme le fait de ne pas remettre un portefeuille que vous ramassez, ce qui incite les habitants à adopter la bonne attitude.

La culture japonaise tend également à favoriser le bien collectif et à encourager le respect de la justice, raison pour laquelle le pillage est rare ici. Enfin, il y a le fait ironique que le syndicat du crime japonais, ou Yakuza (la version japonaise de la mafia sicilienne), aide à maintenir l’ordre dans les rues et à décourager le vol.

Peu importe où vous voyagez, il est important de rester vigilant et de ne pas baisser la garde. Cependant, si vous perdez accidentellement votre portefeuille au Japon, vous n’aurez probablement pas besoin de trop insister car, selon toute vraisemblance, quelqu’un le rendra à l’accueil ou à la caisse ou l’apportera au poste de police le plus proche.

Certains de mes amis ont perdu leurs portefeuilles à plusieurs reprises, pour les retrouver quelques jours plus tard au « koban » avec chaque yen et chaque carte de crédit à l’intérieur.

 [1]


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Romain ROLLAND (académie de Créteil)
Directeur de publication : À préciser