Collège Romain ROLLAND
Collège Romain ROLLAND
Clichy-sous-Bois
Site de l'académie de Créteil

Accueil > Les projets > Jeux Olympiques à Tokyo > Japon Fun Fact n°5

Japon Fun Fact n°5

dimanche 23 février 2020 par Administrator

Le Japon a des mascottes mignonnes et effrayantes pour tout

Les personnages mignons « Kawaii » comme Hello Kitty et Totoro sont bien connus dans le monde entier. Cependant, ils ne sont pas les seuls personnages aux yeux de biche.

Le Japon compte des centaines de « yura-chara » ou mascottes qui représentent des entreprises, des événements, des villes, des préfectures, etc. Ces mascottes visent à être adorables, mais parfois, les dessins oscillent involontairement vers le côté effrayant.

Lorsque vous vous promenez dans une ville japonaise, vous remarquerez des bestioles au visage mignon sur chaque type de vitrine. Même les organisations sérieuses ont le « yura-chara » : par exemple, la police est représentée par Pipo-kun, une souris orange démente avec une antenne qui dépasse de sa tête.

La plupart des grandes villes et préfectures du Japon ont des mascottes, qui intègrent des éléments locaux dans la conception. Nara est célèbre pour son temple bouddhiste et ses cerfs errants, donc leur figure de proue, Sento-kun, est un bodhisattva d’aspect bizarre avec des cornes de cerf.

Certaines mascottes, comme l’ours noir Kumamoto de Kumamoto, sont devenues si populaires que leur marchandise est vendue dans le monde entier.

De nombreuses entreprises fabriquent des « kigurumi » (costumes grandeur nature) afin que leurs personnages puissent apparaître lors d’événements. Dans le processus, le design se transforme parfois de charmant à effrayant.

Prenons, par exemple, le costume de mascotte de l’équipe de rugby des Sunwolves du Japon : le loup au visage velu et aux dents de poignard ressemble à quelque chose de tout droit sorti d’un film d’horreur, surtout quand il danse dans les allées.

Chaque année, plus d’une centaine de yura-chara se réunissent au Gotouchi Character Festival à Sumida. Les visiteurs peuvent prendre des photos avec tous les types de mascottes imaginables. Embrassez un oiseau en forme de quille, ou posez avec une créature avec des oignons verts qui sortent de sa tête.

Mais si vous voyez une loutre avec une tortue sur la tête, courez : Chiitan est un fauteur de troubles que la ville de Susaki a renié comme mascotte !

 [1]


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Romain ROLLAND (académie de Créteil)
Directeur de publication : À préciser